Actualités

Accueil > Actualités :: Quid de la finale 2018 et 2019 à Mayotte ?

keyboard_arrow_left Liste actualités

Quid de la finale 2018 et 2019 à Mayotte ?

Le vendredi 6 décembre alors que les femmes, étudiantes Webforce 3, développeuses venues d’Angouan, Moroni et Mohéli se retrouvaient à la MJC Kawéni pour une master class avant les finales prévues samedi, le premier rebondissement de notre évènement : annonce d’un cyclone et Mayotte se trouve sur sa trajectoire.

Les organisateurs et les accompagnateurs se concertent. Pas question d’annuler les finales, tous les finalistes sont présents à Mayotte pour cet évènement. Les organisateurs prennent une décision, avancer les finales 2018_2019 le jour même à…….12h00.

L’annonce est faite auprès de tous les finalistes. Ils acceptent tous de relever ce nouveau défi, un nouveau challenge, y compris les développeuses qui vont concourir en hors compétition.

12h00, le sujet est lancé. Un autre rebondissement. Avec l’annonce du cyclone, les finalistes et les développeuses ont pour mission…..Exterminer la race humaine ! En effet, le sujet de cette année faisait froid dans le dos au vue des circonstances météorologiques. "Après un voyage à travers l’univers, votre flotte de combat Bisolarienne arrive enfin à destination : la Terre. Votre but ? Exterminer la race humaine !"

Heureusement qu’après de longs et houleux débats sur Bisolaris, il a été décidé de donner une seconde chance à l’espèce humaine, de prouver sa capacité à évoluer positivement, notamment en termes d’écologie. Notre planète est tellement mal en point qu’il faut impérativement la sauver.

Et au bout de 24h non-stop, avec le cyclone Belna qui ne changeait pas sa trajectoire, nos finalistes et développeuses ont rendu leurs travaux et fait leur présentation aux membres de jury composé de professionnels de chaque territoire.

Après plus d’une heure de délibération, le jury a pu se prononcer.

Mayotte a remporté la finale Webcup 2018

La Réunion a remporté la finale Webcup 2019

Et une équipe d’étudiante Webforce 3 en formation développeuses web web mobile a remporté le prix spécial master class

La race humaine ne sera pas exterminée, encore moins notre île

De quoi faire fuir Belna !

Nos remerciements à nos partenaires et sponsors : Conseil Départemental, Mairie de Mamoudzou, Préfecture de Mayotte, l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’UCCIOI, Amayzus, Webforce 3, Etic Services, Wama Services, ADIM et l’association Webcup.

822

keyboard_arrow_left Liste actualités